Premier bilan

Les Premières Généalogiques se sont tenues le samedi 12 novembre 2011 à l’Espace Reuilly dans le douzième arrondissement de Paris sous le parrainage de la Mairie de Paris.

Cinquante-deux exposants, dont trente-neuf associations représentant toutes les provinces de France, ont été accueillis par l’équipe d’animation d’une vingtaine de bénévoles et se sont installés dans un cadre agréable de qualité de cinq cents mètres carrés.

Etaient également présents les revues spécialisées en généalogie (la Revue Française de Généalogie, Généalogie Magazine et Votre Généalogie), des éditeurs d’ouvrages historiques et généalogiques (Archives & Culture, TSH Chronologies, la Librairie de La Voûte), des professionnels (la Chambre Syndicales des Généalogistes et Héraldistes de France), Notrefamille.com et le CDIP (développeur du logiciel Généatique).

Les visiteurs purent trouver des ouvrages d’histoire locale, des précis, des méthodes de travail ou de recherche que des auteurs comme Guillaume de Morant, Myriam Provence, Anne Tricaud et Marie-Odile Mergnac dédicacèrent tout au long de la journée.

A nouveau, le stand du Service Historique de la Défense a attiré beaucoup de visiteurs et a connu une forte fréquentation. Sandrine Heiser, le Lieutenant Lagarde et l’Adjudant-chef Foucher ont renseigné et répondu aux questions croisées de nombreux chercheurs.

En marge de cet événement, trois conférences dispensées par trois des meilleures spécialistes ont ouvert des voies nouvelles de recherche et apporté un complément de réponse aux questions particulières : Sandrine HEISER, Chef du bureau de la politique des publics et rédacteur en chef du site Internet du Service Historique de la Défense : « Les ressources généalogiques du Service Historique de la Défense et les inventaires disponibles en ligne » ; Pierre-Valéry ARCHASSAL, rédacteur de Généalogie Magazine, conseiller sur France 2 et Arte  : « Généalogie, pratiques et anecdotes. Des sources originales mais aussi des surprises des registres paroissiaux » et Myriam PROVENCE, Vice Présidente de la Chambre Syndicale des Généalogistes et Héraldistes de France, généalogiste professionnelle : « L’enfant abandonné : résoudre l’énigme ».

Le succès de ces conférences s’est mesuré à l’aune des auditeurs frustrés qui sont restés à la porte de la salle de conférence !

La remise aux visiteurs à l’entrée de l’exposition de documents publicitaires a permis de mesurer l’affluence à 1300 personnes sur la journée, donnant à ce salon national de généalogie un succès qui démontre que ces manifestations gardent tout leur attrait sous réserve de proposer au public une manifestation gratuite et attrayante, et aux exposants une organisation fiable et accessible.

Nous vous donnons dès-à-présent rendez-vous en 2013 pour les Deuxièmes Généalogiques.

Marie Luxembourg et Eric Felgines,
Pour les Généalogiques