Présentation 2013

Quatre organisateurs vous présentent les Deuxièmes Généalogiques

 

  • Eric FELGINES – Commission Histoire et Généalogie de la Fédération Nationale des Amicales Aveyronnaises            www.genealogie-fnaa.org ;
  • Marie LUXEMBOURG – GénéAubrac www.geneaubrac.com ;
  • Annie LECORNEC – La France Généalogique www.cegf.org ;
  • Danielle GENNAT

Notre ambition: 

Concevoir un salon national de généalogie biennal :

  • qui accueille des associations représentatives de toutes les régions de France et tous les intervenants du monde de la généalogie ;
  • dans Paris intra-muros pour en faciliter l’accès ;
  • dans un lieu de qualité adapté à l’accueil de tous les publics ;
  • dont l’accès est totalement gratuit pour les visiteurs et les auditeurs.

Faire connaître et partager notre passion

La généalogie une passion d’intérêt général

La recherche de ses ancêtres est un des passe-temps préférés des Français.
Les sociologues, psychologues et historiens ont tous une explication pour justifier de cet engouement mais il s’agit avant tout d’une démarche personnelle.
Rapidement, ce parcours crée des liens : géographiques (avec les régions et pays d’origine), familiaux (cousinades), intergénérationnels et sociaux (avec les associations, internet et les manifestations).
L’histoire familiale au travers la vie de nos ancêtres conduit souvent à l’Histoire, puis selon ses centres d’intérêt chacun s’ouvre à différents sujets culturels.

Une réponse logique à un besoin

Rares sont les Franciliens qui n’ont pas d’attaches provinciales. Mais grâce à la mise en ligne des archives départementales, à la multiplication des sites spécialisés plébiscités, les Français de tout âge, de toute origine, de toutes les catégories sociales peuvent assouvir leur passion.
Certains cherchent à aller plus loin que l’exploitation de l’état civil et des registres paroissiaux ou peinent à débuter leur généalogie, ils se tournent alors vers les associations chez qui ils trouveront aide et conseils.
Il n’est pas un département qui n’organise au travers d’associations locales sa rencontre généalogique. Paris est le seul département qui n’offrait pas de rencontre ouverte à tous les intervenants du monde de la généalogie, nous avons donc décidé de pallier à ce manque en créant les « Généalogiques ».
La  première expérience en 2011 nous a confortés dans notre démarche puisque ce salon a été une réussite tant sur le plan exposants, conférences, organisation que sur la fréquentation des visiteurs.
Grâce au soutien de M. Jean-Bernard BROS, nous avons obtenu le parrainage de la Mairie de Paris pour les premières Généalogiques et la mention de notre manifestation dans sa communication culturelle.
Ce parrainage a été renouvelé pour les deuxièmes Généalogiques.  En effet, notre difficulté reste de contacter les personnes intéressées mais qui ne savent pas à qui s’adresser ou comment initier leur démarche.

Une manifestation ambitieuse

Les deuxièmes Généalogiques

Ce deuxième rendez-vous national vise toujours aussi bien les chercheurs généalogistes les plus avertis, que les débutants.
Afin de mettre en relation les visiteurs avec des bases de données, des outils informatiques, des livres et revues spécialisés, des amateurs et professionnels (cercles et associations de généalogie, éditeurs, généalogistes familiaux, sociétés commerciales), nous présenterons un peu plus de quatre-vingts exposants qui couvriront les différentes régions de France et divers spécialistes représentatifs du monde de la généalogie.
Nous avons invité :

  • Les associations de généalogie « régionales » qui proposent des guides et des bases de données sur une région précise ;
  • Les associations de généalogie « transversales » dont le champ d’intervention n’est pas géographique. Les recherches nécessitent la consultation d’archives spécialisées (héraldiques, archives militaires, professionnelles…) ;
  • Les généalogistes professionnels qui apportent des conseils – gratuits pendant la manifestation – pour effectuer tout ou partie d’une recherche généalogique ;
  • Les Sociétés commerciales : logiciels de généalogies (CDIP), impression d’arbres (Librairie de la Voûte), sauvegarde du patrimoine (Sauvarchives), maisons d’édition spécialisées (Archives et Culture), les sites internet (Geneanet), les revues spécialisées (La Revue Française de Généalogie, Généalogie Magazine et votre Généalogie) ;
  • Les services d’archives publics (le Service Historique de la Défense, les Archives de Paris, les Archives Nationales).

Un lieu remarquable

A l’occasion de cette nouvelle session, nous nous sommes fixés le défi de doubler la superficie d’exposition – passant d’un salon de 500m² à 1000m² – pour garantir un accueil optimal et développer les conférences.
Nous avions besoin d’un espace de qualité dans Paris intra-muros, facilement accessible par tous les transports en commun, offrant toutes les possibilités d’accueil aussi bien des exposants que des visiteurs qu’ils soient valides ou à mobilité réduite. Nous l’avons trouvé dans le 12ème, Les Salons de l’Aveyron au 17 rue de l’Aubrac ( www.salonsdelaveyron.com )

Animations

Les conférences seront en accès libre et gratuit dans la limite des places disponibles